Cinque Terre Italie

La Focaccia

Ce paysage « Cinque terrien » n’est pas seulement un lieu de trekking, de plages, ou de visites.

La gastronomie  a également une importance de taille dans la culture locale.

Rentrons dans une boulangerie locale…Derrière la vitrine, des brioches, des pizze, et … la fameuse focaccia.

Mais d’où vient cette focaccia ?

Lorsque les fourneaux à pains n’étaient pas encore électriques, ce casse-croute –du latin panis focacius- permettait au boulanger d’estimer leur température, avant d’entamer la cuisson des pains pour la journée. Heure de dégustation, à la sortie du fourneau, dans la matinée. Des odeurs alléchantes se répandent dans le magasin. La vendeuse, avec des grands sourires, nous invite à la dégustation. Sucrée, salée…

Le choix est difficile face à tant de variétés de focaccie.

La focaccia prend l’apparence d’un pain à sandwish, mais le plus souvent c’est par ses nombreuses bosses qu’elle se distingue. N’hésitez pas à goûter la cuisine locale qui sait à merveille tirer profit des cultures avoisinantes. L’huile d’olive que l’on trouve dans la foccaccia est directement extraite et produite dans les  oliveraies qui  se comptent par dizaines.
Bien moins sèche que la pompe à huile provençale, une bonne focaccia est aérée, fondante dans le palais.

Maintenant, place à la gourmandise et à la dégustation en profitant de la fraîcheur des ruelles des 5 Villages .

CB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hide